Welcome to the UPF Digital Repository

Lieu, genre et mémoire orale : l’histoire oubliée de l’arrivée des maquis au Val d’Aran vécue et racontée par les femmes

Show simple item record

dc.contributor.author Boya Busquet, Mireia
dc.contributor.author Cerarols Ramirez, Rosa
dc.date.accessioned 2020-05-22T10:27:11Z
dc.date.available 2020-05-22T10:27:11Z
dc.date.issued 2015
dc.identifier.citation Boya-Busquet M, Cerarols-Ramirez R. Lieu, genre et mémoire orale : l’histoire oubliée de l’arrivée des maquis au Val d’Aran vécue et racontée par les femmes. Journal of Alpine Research = Revue de géographie alpine. 2015;103(4):[16 p.]. DOI: 10.4000/rga.2641
dc.identifier.issn 1760-7426
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10230/44650
dc.description Versió en anglès: http://hdl.handle.net/10230/44651
dc.description.abstract Le Val d’Aran est l’un de ces territoires où frontière géographique et frontière culturelle diffèrent. Situé sur le versant nord des Pyrénées, dans l'espace culturel occitan, cette petite région frontalière montagneuse qui appartient administrativement à l’Espagne, est difficile à atteindre du côté espagnol, mais aisément accessible par la France. Cette situation géographique et cette configuration orographique du Val d'Aran ont été des éléments déterminants dans le choix de ce territoire par les Républicains espagnols pour lancer l'Opération Reconquête de l'Espagne et tenter de renverser le régime franquiste. Cette opération, réalisée en octobre 1944, visait à établir un gouvernement républicain provisoire en Val d'Aran, avec l’aide de la guérilla espagnole(les maquis) qui collaborait, en exil, avec la Résistance française du sud de la France. L’opération a duré onze jours et la présence des maquis a été particulièrement importante dans la zone du Baish Aran. L’arrivée inattendue de ces résistants et leur rapport avec les populations locales constituent aujourd’hui l’objet de notre recherche. Bien que l’invasion du Val d’Aran soit un des épisodes historiques de l’après-guerre espagnol le moins étudié, il a été largement évoqué par des témoins et des militaires qui ont participé à l’opération, tous masculins. Il n’a pour l’heure jamais restitué le point de vue des femmes des villages, qui ont aussi vécu pendant ce laps de temps un changement radical dans leur vie quotidienne. Entretiens directs de ces femmes et vidéos de leurs témoignages, constitueront de précieux outils méthodologiques aptes à nous faire découvrir, valoriser et conserver la mémoire orale autour de cet événement historique majeur, relaté ici dans la perspective du genre. L’analyse des récits relatifs à tous ces différents vécus, non seulement alimentera les sources documentaire et biographique de l’enfance de ces femmes, mais elle mettra aussi en lumière leur sentiment d’appartenance au lieu, notamment par leurs relations quotidiennes avec leur territoire, ainsi qu’avec la frontière.
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fra
dc.publisher Association pour la Diffusion de la Recherche Alpine
dc.relation.ispartof Journal of Alpine Research = Revue de géographie alpine. 2015;103(4):[16 p.]
dc.relation.uri http://hdl.handle.net/10230/44651
dc.rights La Revue de Géographie Alpine est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
dc.rights.uri http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/
dc.title Lieu, genre et mémoire orale : l’histoire oubliée de l’arrivée des maquis au Val d’Aran vécue et racontée par les femmes
dc.type info:eu-repo/semantics/article
dc.identifier.doi http://dx.doi.org/10.4000/rga.2641
dc.subject.keyword Genre
dc.subject.keyword Maquis
dc.subject.keyword Aran
dc.subject.keyword Mémoire orale
dc.rights.accessRights info:eu-repo/semantics/openAccess
dc.type.version info:eu-repo/semantics/publishedVersion


This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account

Statistics

Compliant to Partaking